Jean de la Lune

Jean de la Lune

Réalisé par Stephan Schesch
Durée : 1h36
| 2012 | France, Irlande, Allemagne
Ma note :

Synopsis

Jean de la lune est un drôle de personnage qui vit tout seul sur son astre, où seuls les enfants peuvent l’apercevoir. De là-haut, il observe l’Espace, et rêve de s’y aventurer. Un jour, il profite du passage d’une comète pour s’y accrocher, et atterrit sur la Terre. C’est le début d’une grande aventure : Jean de la lune va découvrir notre planète et faire de nombreuses rencontres. Il va croiser la route de nombreux personnages qui veulent être ses amis, mais aussi celle du président du Monde, qui prend Jean pour un envahisseur extra-terrestre, et se met à le pourchasser…

L'avis de Benshi

Jean de la Lune est l’adaptation du livre du même nom, écrit par Tomi Ungerer, grand maître de la littérature enfantine. Le réalisateur Stephan Schesch a donc collaboré avec ce dernier afin de conserver au maximum le ton du livre, tant dans la narration que dans le graphisme. Il en résulte un univers graphique très poétique, ponctué par des dessins entièrement faits à la main, et une palette de couleurs puisant dans le clair-obscur, mêlant à l’obscurité pourtant omniprésente de magnifiques couleurs chatoyantes. Le scénario a été étoffé par le réalisateur et Tomi Ungerer lui même : nous découvrons donc de nouveaux personnages, comme la petite fille du drive (qui apparaissait déjà en arrière plan dans le livre) ou le président du Monde. Plusieurs niveaux de lectures s’offrent à nous : les enfants resteront rêveurs et se laisseront volontiers embarquer par la poésie ambiante du voyage de Jean de la Lune, quand les plus grands pourront y voir une dimension plus politique, ainsi que de nombreux clins d’œils - à noter le moonwalk de Jean de la lune-. La bande originale, très variée, s’appuie sur quatre styles différents selon quatre axes (Jean de la Lune, Ekla des ombres, la petite fille et son père et le président du Monde). Ceci lui confère une grande diversité, on peut notamment entendre Louis Armstrong interpréter Moon River durant la sublime scène où Jean se laisse porter par la rivière dans une nature luxuriante ou une surprenante incursion du In a Gadda da Vida d'Iron Butterfly. Nous retrouvons plusieurs ambiances qui se collent parfaitement à la beauté des jeux graphiques, et les thèmes abordés (la solitude, la différence, l'abus de pouvoir, l'amitié, la nature) toucheront les petits et les grands. Une adaptation très réussie, après le déjà remarquable film Les trois brigands, sorti en 2007.

Pour quel public

A partir de 5/6 ans.

Bonnes raisons d'aller voir le film

1
La beauté des dessins entièrement faits a la main.
2
La troublante voix de Jean de la lune doublée par Katarina Talbash.
3
L’univers fascinant de Tomi Ungerer
4
La bande originale

Infos complémentaires

Le titre original, Moon Man, a été traduit en français par  Jean de la Lune. Ce choix a été fait par l’éditeur de Tomi Ungerer, Arthur Hubschmid. Le titre français est une sorte d’hommage mais n’a donc aucun lien avec la célèbre comptine musicale pour enfants.

Pour aller plus loin

Pour aller plus loin à travers les activités pédagogiques et les dialogues post visionnages, un dossier pédagogique et des photos du film sur le site du distributeur LE PACTE : http://www.le-pacte.com/france/prochainement/detail/jean-de-la-lune/

 Pour en savoir plus sur la vie et l'oeuvre du dessinateur de génie Tomi Ungerer, le très bon documentaire Tomi Ungerer - l'esprit frappeur, réalisé par Brad Bernstein : http://www.le-pacte.com/france/catalogue/detail/tomi-ungerer-l-esprit-frappeur/

Des coloriages à imprimer : http://www.mescoloriages.com/jean-de-la-lune/

Jean de la Lune était le film coup de coeur de Benshi dans le programme de l'Enfance de l'Art (Cinémas Indépendants Parisiens) à l'automne 2017. Retrouvez la fiche-activité réalisée à cette occasion, à télécharger ici et à imprimer pour prolonger la séance à la maison.

Fiche rédigée par Céline Maya

Discussion