Tous les films du guide

Films inclus dans l'abonnement

L'imbecqué

  • De Hugo Glavier
  • 2017
  • 5 min

Voir la fiche technique

Catégorie : La divine comédie  

Voir la bande annonce

À partir de 7 ans
Poster de L'imbecqué

Fiche rédigée par  Marie Avatar de Marie

Notez ce film

Synopsis

Lorsque tout le monde autour de soi est jaune et pourvu d’un bec, il est bien difficile d’apprendre à s’accepter et à communiquer avec les autres… surtout quand on est soi-même tout bleu et sans bec. Un bec, ça n’est pourtant pas grand chose !

Voir plus

L'avis de Benshi

Si l’humour domine dans ce court métrage au style graphique inventif et au ton décalé, le film propose aussi une réflexion sur de jolies valeurs.

La palette de couleurs vives (le jaune en première place) s’associe à un jeu sur le découpage du cadre de l’image en plusieurs petits cadres : contours d’une photographie, fenêtre, cabine de photomaton par exemple, où apparaît notre petit personnage. S’installe alors un jeu avec le spectateur qui attend de voir de quel côté de l’image va surgir le bleu de l’imbecqué, cette créature ovale sans bec. Hormis ce jeu sur les cadres, le film joue également sur le contraste entre le décor blanc et les apparitions crayonnées colorées des différents éléments de décor et des personnages. L’inventivité visuelle invite d’ailleurs le spectateur à revoir le film plusieurs fois pour en savourer tous les détails.

Le ton et l’esprit du film se nichent quelque part entre les Shadoks et les albums jeunesse de Claude Ponti. Mais au-delà du rire, le récit de ce petit être sans bec n’est pas sans rappeler un certain Vilain petit canard, qui, différent, cherche sa place dans le monde. L’originalité et la malice du film consistent à ne pas choisir de mettre en scène, comme souvent dans les films jeune public, un simple animal métaphore de l’enfant, mais bien, cette fois, une créature atypique dans un monde imaginaire peuplé de poussins. Si ce personnage peut susciter d’abord la surprise, c’est l’émotion qui l’emporte finalement. Quand une rencontre survient, la couleur gagne alors sur le blanc qui occupait le principal de l’image. Dans ce film qui se situe entre la fable et le conte moral, l'amitié pourrait bien avoir le dernier mot !

L’évolution du personnage se fait au rythme d'une bande sonore qui associe des bruitages à des sons d’instruments pour enfants.

Si vous voulez découvrir un monde décalé associé à une réflexion sur la différence, ce court métrage… vous ouvre son bec !

Voir plus

Pour quel public ?

L’humour impertinent du film et son univers graphique, ludique et coloré, peut être apprécié dès 5 ans.

Bonnes raisons de voir le film

  • Pour découvrir un court métrage d’animation au style graphique très créatif
  • Pour rencontrer une étrange créature qui cherche sa place dans un monde peuplé de poussins
  • Pour sourire et rire de l’humour impertinent
  • Un film qui mettra tout spectateur grincheux de bonne humeur !

Infos complémentaires

Hugo Glavier a suivi la formation de l’Ecole Estienne à Paris où il a obtenu un DMA de cinéma d’animation. L’Imbecqué est son film de fin d’études en animation 2D et 3D.

Pour aller plus loin

Le personnage de l’imbecqué peut faire penser à l’univers de Norman McLaren 

Allez découvrir, sur Benshi, tous les films autour de la thématique de la différence.

Parce qu’albums jeunesse et films jeune public sont, pour les tout petits, des sources inépuisables d’histoires à raconter en se câlinant, allez explorer l’univers étrange, tendre et malicieux de Claude Ponti.

Enfin, lisez ou relisez Le Vilain petit canard d’Hans Christian Andersen, un conte universel sur la différence.