La Petite vendeuse de Soleil

La Petite vendeuse de Soleil

Réalisé par Djibril Diop Mambéty
Durée : 45 min
| 1998 | Sénégal, France, Suisse
Ma note :

Synopsis

Sili, une fillette de 12 ans, handicapée et très pauvre, quitte chaque jour sa cité Tomates pour la ville, pour gagner un peu d'argent et nourrir sa famille. Un matin, après avoir été une fois de plus humiliée par une bande de garçons vendeurs de journaux à la criée, elle décide d'arrêter de mendier et de vendre comme eux des « soleils », célèbre quotidien sénégalais : ce que les garçons font, les filles aussi peuvent le faire ! Désormais elle gagnera elle-même sa vie et pourra aider sa grand-mère. Mais le petit monde des vendeurs de journaux, depuis longtemps réservé aux garçons, est sans pitié et pour y arriver, elle devra se battre. Ce faisant, elle rencontrera la douleur mais également le rêve et l'amitié.

L'avis de Benshi

Dès le préambule du film, le ton est donné : « ce film est un hymne au courage des enfants des rues », une ode à l'espoir, à la vie et à l'amitié. A travers le regard des enfants et celui particulièrement lumineux de Sili, Djibril Diop Mambéty nous raconte la réalité des rues de Dakar et le dur quotidien de ces enfants qui tentent chaque jour d'y survivre. D'une manière simple et métaphorique – notons la très belle allégorie du soleil, que Sili doit vendre et répandre autour d'elle pour conserver sa dignité -, Mambéty nous parle d'un continent tout entier, de son peuple et de sa volonté de « rester debout ». Loin d'être misérabiliste, jamais le film ne tombe dans le mélodrame larmoyant. Bien au contraire, Sili rayonne comme un soleil, s'accroche, se bat et ne se laisse jamais faire. Elle pourra également compter sur l'amitié de Babou, tour à tour grand frère et chevalier servant, qui vend lui aussi des journaux et ne cessera de la défendre contre les attaques et les bousculades de la bande de gamins.
Cette belle histoire d'amitié est également portée par une musique et un rythme omniprésents, jusqu'au son de ses béquilles, élément récurent qui annoncent à chaque fois la présence de la petite fille.L'utilisation de la musique est audacieuse et remarquable, comme l'ensemble de la mise en scène et la direction de ces jeunes acteurs non professionnels qui brillent de par leur spontanéité et leur réalisme.
La Petite vendeuse de Soleil oscille entre le conte et le documentaire. Djibril Diop Mambety nous emporte tantôt dans un univers lumineux où l'amitié et la détermination semblent être les clés du bonheur et nous transporte en même temps dans un pays et une ville dont il sait magistralement raconter la réalité quotidienne.

Bonnes raisons d'aller voir le film

1
La bande originale et la musicalité de la bande son
2
Le message d'espoir et les valeurs humanistes défendues par Djibril Diop Mambéty
3
Pour voyager et découvrir Dakar et le Sénégal
4
La beauté des images et le graphisme des plans
5
L'authenticité et la justesse des jeunes comédiens non professionnels

Infos complémentaires

Djibril Diop Mambety aura consacré l'ensemble de son œuvre aux laissés-pour-compte de la société. En 1993, il entreprend une trilogie « Histoires de petites gens » dont il ne réalisera que deux « contes » sur trois : Le Franc (1994) et La Petite vendeuse de Soleil (1998). Malheureusement, Mambety meurt à Paris le 23 juillet 1998, avant d'avoir réalisé le troisième volet de cette trilogie, La Casseuse de pierre, et avant même de finir le montage son de La Petite vendeuse de Soleil. C'est son frère, Wasis Diop (également compositeur de la musique du film) qui terminera le montage son et permettra à La Petite vendeuse de Soleil de rencontrer son public. Bien que son œuvre soit relativement restreinte (9 films en 30 ans), Mambety est considéré comme un des plus grands réalisateurs africains, apprécié pour sa recherche d’un langage cinématographique exigeant, mêlant poésie et réalité.

Pour aller plus loin

Fiche complète et document pédagogique sur le film : http://site-image.eu/index.php?id=125&page=film
http://www.kinema.fr/outilspedago/dossierspedago/PetiteVendeuse-dossier.pdf

La Petite vendeuse de soleil est inscrit au catalogue du dispositif national Ecole & Cinéma. Retrouvez la fiche "en famille" sur la plateforme Nanouk

Fiche rédigée par Nadège

Discussion