Tous les films du guide

Films inclus dans l'abonnement

Le Bal des lucioles & autres courts

  • De Collectif
  • 2008
  • 43 min

Voir la fiche technique

Catégorie : Tout petits  

À partir de 7 ans
Poster de Le Bal des lucioles & autres courts

Ce film n’est pas inclus dans l’abonnement, voir les films de l’abonnement  

Fiche rédigée par  Marie Avatar de Marie

Notez ce film

Synopsis

Pique-nique catastrophe à dos d’escargot, bal d’été de lucioles, rentrée scolaire mouvementée à l’école des insectes, spectacle de magie bien spécial du loup prestidigitateur Loudini : les personnages animés de ce programme de courts métrages, la plupart animaux et insectes, vous embarquent dans leurs aventures, pour le plaisir des petits et des grands et pour un voyage drôle et poétique… En route !

Les petits écoliers
Dace Riduze - Lettonie - 2004 - 13 min

Le bal des lucioles
Dace Riduze, Janis Cimermanis - Lettonie - 2002 - 12 min

La nouvelle espèce
Evald Lacis, Maris Brinkmanis - Lettonie - 2008 - 10 min

Le magicien
Maris Brinkmanis - Lettonie - 2001 - 8 min

Voir plus

L'avis de Benshi

Destiné aux tout petits, le programme de courts métrages Le Bal des lucioles est un enchantement d’humour et de créativité. Dans les quatre films qui le composent, vous découvrirez des personnages fabriqués de manière artisanale par les ingénieux Géo Trouvetou de l’animation du célèbre studio letton AB, créé il y a maintenant 50 ans.

C’est à travers l’anthropomorphisme que s’expriment la poésie et l’humour de ce programme. En effet, vous retrouvez des lieux et situations (bal, école, pique-nique), des sentiments et émotions (tristesse, abandon), des archétypes (le copain peureux, l’amoureux, le bateleur), et des objets détournés (un panneau de circulation indiquant des pieds humains, un serpent à sonnettes servant de sonnerie d’école quand on tire sur sa queue) calqués sur ceux des hommes.

Si les personnages viennent à bout de la cruauté (incarnée, par exemple, par les bestioles carnivores, ou l’entomologiste collectionneur de papillons), c’est bien par l’entraide. En ce sens, le programme porte également les thématiques de l’amitié et de la solidarité.

La bande-son du programme est, elle aussi, particulièrement inventive : les onomatopées avec lesquelles s’expriment les personnages ou auxquelles renvoient les nombreux bruitages (clochettes, sauts de sauterelle, etc) contribuent à donner à ce programme un ton à la fois poétique et drôle. Au croisement de plusieurs univers, la musique et les bruitages ont souvent une dimension symbolique ou initiatique. On peut penser par exemple à la bête carnivore - amatrice d’enfants-insectes à se mettre sous la dent - que le tintement d’une clochette adoucit, ou bien encore à la loupiote de la luciole dont le petit son qui, quand il se fait plus doux, signifie autant la réconciliation et l’amour que le retour à la communauté.

Le programme est donc à l’image de la devise latine, ici inversée, qui laisse la part belle aux animaux : « Quod licet lovi, non licet bovi » (« ce qui est permis à Jupiter n’est pas permis au bœuf ») devient alors « Quod licet bovi, non licet jovi », formule qui inaugure chacun des petits films. A cette devise carnavalesque est associé un avatar de lion du studio MGM revisité ! Le ton est donné... On retrouve bien là l’humour des réalisateurs, présent dans chacun des films.

Le Bal des lucioles & autres courts rend un bel hommage à la nature et nous donne envie de partir nous promener en forêt, loupe à la main, pour redécouvrir le monde minuscule des fourmis et autres insectes…

Et parce que la musique adoucit les mœurs, dit-on, les enfants, comme les parents, apprécieront ce programme !

Voir plus

Pour quel public ?

Ce programme de courts métrages est accessible dès 3 ans.

Bonnes raisons de voir le film

  • Pour l’ingéniosité visuelle et sonore des bestioles inventées par les réalisateurs du célèbre Studio AB en Lettonie
  • Pour l’anthropomorphisme amusant et poétique qui séduira petits et grands
  • Aussi poétique que drôle, vous découvrirez un programme de courts métrages qui met de bonne humeur !

Infos complémentaires

Les quatre films qui composent Le Bal des lucioles ont été réalisés entre 2001 et 2008 au Studio AB (AB Studija en letton) de Riga en Lettonie, où ont également été réalisés les programmes de courts métrages Munk, Lemmy & Cie, L'Équipe de secours, Des Animaux fous fous fous, L'ours et le magicien, Le tigre et les animaux de la forêt, et le long métrage Les Trois Mousquetaires. Les films sont entièrement réalisés à la main, image par image, avec des marionnettes.

Le court métrage Le Bal des Lucioles a obtenu le prix du meilleur film pour enfants au Festival international du film de Buenos Aires en 2003. La Nouvelle espèce a, quant à lui, été sélectionné au Festival international du film de Berlin en 2008 dans la Section « Génération ».

Enfin, on peut ajouter que le dernier court métrage Le Magicien est un hommage à Harry Houdini, un célèbre magicien du début du XXème siècle, qui chercha à dénoncer la supercherie de la prestidigitation en montrant qu’il y avait toujours un truc dans ses tours.

Pour aller plus loin

Ce programme de courts métrages peut faire penser à la bande dessinée Le Vent dans les saules de Michel Plessix où les personnages Rat, Taupe et Crapaud vivent comme des humains. Cette BD est adaptée d’un roman classique de la littérature anglaise, de Kenneth Grahame.

Les personnages animaux renvoient à l’anthropomorphisme qui constitue une thématique jeunesse très riche. On peut penser aux inoubliables personnages des albums du Père Castor, Poule rousse, La vache orange, Boucle d’or et les trois ours ou encore Panache l’écureuil.

Vous pouvez aussi aller jeter un oeil aux nombreux titres conseillés par Ricochet sur la thématique des animaux ou de l'amitié !

Films associés Badges associés