Le Livre de la jungle

Le Livre de la jungle

Réalisé par Zoltan Korda
Durée : 1h48
| 1942 | Etats-Unis
Ma note :

Dans une jungle de l’Inde Britannique, une femme memsahib - une femme blanche de haut niveau social - escortée d'un officier indien, croise Buldeo, un vieux conteur qui leur raconte une histoire, celle d’un jeune garçon sauvage nommé Mowgli. C’est le début d’un flash-back : autrefois, Buldeo et les hommes de sa tribu décident de construire un village au cœur d’une jungle peuplée d’animaux sauvages, notamment par le redoutable et redouté Shere Khan, un tigre féroce. Alors que les parents d’un très jeune garçon, Natoo, se trouvent dans la jungle, le petit échappe à leur surveillance. Ils partent à sa recherche, mais le père de Natoo est attaqué et tué par le terrible Shere Khan. Le garçon, recueilli par une meute de loups, devient un des leurs et oublie qu’il est un petit homme. Quand, une dizaine d’années plus tard, Natoo-Mowgli retrouve par hasard la trace de ce village, il devra affronter des hommes que le monde civilisé a rendu méfiants, cupides et cruels. À travers la découverte d’une langue et de mœurs inconnues, Mowgli sera confronté à ses propres choix : retrouver la vie sauvage ou ne plus quitter Messua, cette femme qui le recueille et qui pourrait bien être sa mère ?

"Vous aurez tout le livre de la jungle à lire dans mes yeux", lance Buldeo au début du film. Les premiers plans de l’histoire de Mowgli raconté par Buldeo rendent un hommage superbe au monde animal. Dans une jungle colorée de plantes exotiques, vos enfants découvriront les crocs, les griffes et les cornes des panthères, des éléphants, des tigres et des ours qui l'habitent. Tous de vrais animaux sauvages qui ont participé au tournage. Le tigre Shere Khan, la panthère Bagheera, l’ours Baloo et le serpent Kaa ne seront plus seulement les bestioles animées du Disney, mais de vrais animaux de poils et de crocs qui, je pense, fascineront vos enfants.


Le dialogue entre le film de Zoltan Korda et celui de Walt Disney est d’autant plus riche que les deux adaptations du livre de Rudyard Kipling sont très différentes : la nature et le lien de Mowgli avec le monde sauvage n’y sont pas du tout traités de la même manière. Buldeo, le conteur, fonctionne comme un double de la panthère qui raconte l'histoire dans la version de Disney.
Le film de Zoltan Korda, peu connu, permet une entrée vers d’autres films et thématiques riches signalés dans cette fiche : le mythe de l’enfant sauvage, la double thématique nature/culture qui alimentent de nombreux livres et films. Des liens sont à faire avec le personnage de Tarzan, mais aussi avec les figures mythologiques de Moïse et de Romulus et Remus. La caverne pleine de pièces d’or que le réalisateur Korda introduit dans le film renforce la cupidité d’hommes prêts à s’entretuer pour s’enrichir. Ce lieu archétypal nous ramène par ailleurs aux contes des Mille et une nuits.

Le film plaira aux petits comme aux grands. Je le conseille plutôt, cependant, à partir de 8 ans.

1
Pour la beauté majestueuse des animaux sauvages qui envahissent le cadre de leurs griffes et de leurs crocs dès les premières séquences du film. Rrrr !
2
Pour faire une lecture comparée du film de Zoltan Korda avec celui de Walt Disney qui sort plus de vingt après en salles, et, bien sûr, du livre de Kipling dont sont adaptés ces deux films
3
Pour aborder les riches thématiques de l’enfant sauvage et de la nature/culture avec vos enfants

Infos complémentaires

« C’est l’heure du soir, orgueil et pouvoir. À la serre, le croc et l’ongle. Nous entendez-vous ? Bonne chasse à tous. Qui gardez La Loi de la Jungle ! » C’est avec cette « Chanson de nuit dans la Jungle » que s’ouvre le livre de Rudyard Kipling. Cet écrivain est un grand monsieur. Né à Bombay en 1865, il apprend l’hindoustani, un dialecte indien, avant même d’apprendre l’anglais. Il vit six ans en Inde, nourri de culture indienne. Lorsque sa famille l’envoie dans une pension anglaise, Kipling est très malheureux. Par la suite, Kipling devient chroniqueur, journaliste et écrivain. Ses écrits sont tous intimement liés aux nombreux voyages qu’il fera toute sa vie et à l’Inde de son enfance qu’il n’oubliera jamais.


Zoltan Korda appartient à une fratrie de cinéastes. Les trois frères Kordan, Alexander, Vincent (ici, producteurs du film) et Zoltan, fondent ensemble la London Films. Zoltan Korda est surtout connu pour les films d’aventures de sa période britannique. Le genre de l'aventure est ce qui lie Kordan à l'univers de Kipling.


Le film a été tourné avec de vrais animaux sauvages. Par le jeu de champ/contre-champ, le film permet d’installer une proximité entre les hommes et les animaux mais aussi de les opposer. Cette confrontation fascinera vos enfants !

Pour aller plus loin

Vous trouverez ici quelques informations sur le cinéaste Zoltan Korda: http://www.cineclubdecaen.com/realisat/kordazoltan/kordazoltan.htm


C’est surtout dans les liens à tisser avec ce film que vous trouverez les éléments les plus riches. Avec ce film et l’adaptation de Disney, vous pouvez aborder la question de l’enfant sauvage et le destin incroyable des enfants Victor de l’Aveyron (que Truffaut a immortalisé dans le superbe L’Enfant sauvage), ou encore Amala et Kamala, deux fillettes indiennes retrouvées en 1920, et élevées par des loups.


La filmographie d’un réalisateur comme Mamoru Hosoda vous tend alors les bras avec Ame et Yuki, les enfants loups, et plus récemment Le Garçon et la bête : les liens conflictuels entre nature et culture se trouvent, en effet, au cœur de son cinéma.


Pour les parisiens toute l’année ou le temps d’un week-end, je vous invite à visiter avec vos enfants Le Musée de la Chasse et de la Nature pour une découverte à la fois réaliste, merveilleuse et ludique du monde animal. Les guides dévoileront aux enfants quelques secrets du musée cachés dans des petits coins ! http://www.chassenature.org/


Cette visite permet en ce moment de découvrir l’œuvre du photographe Georges Shiras, un photographe amoureux du monde sauvage qui se cachait la nuit pour les prendre en photos ! http://www.loeildelaphotographie.com/fr/2015/09/15/article/159870074/paris-george-shiras-au-musee-de-la-chasse-et-de-la-nature/


Côté littérature, faites découvrir, bien sûr, Le livre de la jungle et Histoires comme ça de R. Kipling. Mais on peut penser aussi, dans la veine du récit d’aventures, à un auteur comme Jack London avec Croc-Blanc ou L’Appel de la forêt.


Autour de l’enfant sauvage : Victor l’enfant sauvage de Marie-Hélène Delval, Le prince tigre de Jiang Hong, L’Enfant-loup de Florence Reynaud, Le Sauvage de David Almond, Tarzan, seigneur de la jungle de E. Rice Burroughs, Romulus et Remus, les fils de la louve d’Evelyne Brisou-Pellen


Enfin, la caverne pleine d’or gardée par le serpent Kaa rappelle la caverne d’Ali Baba. Faites écouter ces contes à vos enfants : Contes d’Orient chez Milan Jeunesse.

Fiche rédigée par Marie

Discussion