Toutes les fiches films

Films disponibles dans l'abonnement

Fiche rédigée par  Antoine De Ducla Avatar de Antoine De Ducla

Notez ce film

Synopsis

Léo, un lion blanc, règne sur la jungle tout en prenant soin de sa femme Laia et de leurs petits, Louné et Lukio. Mais un jour, un groupe d'homme se rend dans la jungle à la recherche d'une pierre précieuse. Leur irruption destructrice va amener Léo à se battre pour la survie de sa famille et de son peuple.

Voir plus

L'avis de Benshi

La jungle se réveille. Les animaux se réunissent pour célébrer la naissance du fils du roi lion. Ça vous rappelle quelque chose, non ? Pourtant, il ne s’agit pas du classique des studios Disney mais d’un film méconnu en France : Léo, roi de la jungle, personnage célèbre de la bande dessinée japonaise, créée dans les années 50 par Osamu Tezuka (le père du manga nippon). Mais tandis que dans Le Roi lion les animaux s’affrontaient entre eux, ils doivent ici lutter contre un ennemi commun, bien plus sauvage et féroce que toutes les bêtes de la jungle : l’homme !

Au même titre que les films de Hayao Miyazaki, Léo, roi de la jungle nous rappelle l’importance vitale de la nature et de ceux qui l’habitent, alors que les hommes ne pensent qu’à l’argent, à la soif de pouvoir et de domination. Pour trouver la pierre de lune, connue pour sa grande source d’énergie, ils en viennent à détruire toute forme de vie : ils déforestent la jungle et assassinent les pauvres animaux. Ce sont les pires des prédateurs ! Louné, le fils du roi, se retrouve même prisonnier dans un cirque, où il est réduit à devenir une bête de foire. Voilà comment certains voient les animaux de la jungle : comme des proies ou des attractions.

Mais le roi Léo est un monarque noble et pur qui souhaite seulement la paix et la sauvegarde de son peuple. Ainsi, il tente de persuader les autres animaux de ne pas combattre les hommes car il s’inquiète plus de leur survie que de la vengeance. Et lorsqu’il reconnait dans le professeur Moustache, un être bon (comparé aux autres expéditeurs), il est prêt à l’aider jusque dans les situations les plus extrêmes pour trouver la fameuse pierre de lune. Il ira même jusqu’à sacrifier sa propre vie pour que vive le professeur, son fils, son peuple et l’humanité. Son sacrifice, même s’il est déchirant, nous démontre toute la noblesse de l’animal devant les plus vils instincts de l’homme. Moustache saura prouver sa gratitude au lion en sauvant sa tribu d’une épidémie mortelle grâce à sa science. De ce fait, homme et animal peuvent s’entraider, et la nature retrouver son harmonie.

Si le film se veut dur et parfois pessimiste, c’est pour mieux éveiller les consciences sur le comportement désastreux de l’homme envers la nature qui l’entoure et inviter à réfléchir sur notre responsabilité quant à son devenir. Les personnages ont tous des physiques attachants, mignons, mais il y a une dimension, bien plus sombre que dans n’importe quel film Disney, qui nous poussent à voir la réalité du monde. Le film résonne comme une fable écologiste et pacifiste, dénonçant la chasse et la destruction de l'environnement ; une œuvre humaniste, aussi bouleversante et qu’engagée.

Voir plus

Pour quel public ?

Pour les plus de 8 ans. Le film est assez dur : beaucoup de personnages meurent tragiquement et violemment. Il mérite d'être vu par un jeune public mature pour qu'il soit compris à sa juste valeur.

Bonnes raisons de voir le film

  • Une animation splendide et émouvante
  • Un hymne à la protection de l’environnement et de toute forme de vie
  • Pour le trait unique du grand dessinateur Osamu Tezuka

Infos complémentaires

Osamu Tezuka (1928-1989), le créateur du personnage du roi Léo, fut un dessinateur de manga japonais, reconnu comme l’un maîtres de la bande dessinée au Japon. Fortement marqué dans son enfance par les films de Walt Disney, il s’inspira de son style graphique pour la composition de ses propres personnages : des visages ronds et généreux avec de grands yeux enfantins et expressifs. Après des études de médecine, Tezuka rencontre le succès avec la publication du manga La Nouvelle Île au trésor en 1947. S’ensuit Astro Boy, personnage aujourd’hui célèbre qui fit de son auteur une icône du manga. Il crée sa société de production d’anime, la Mushi Production, se lance dans les années 60 dans la réalisation de films et de séries animées, adaptant notamment ses propres mangas tels que Astro boy ou Le roi Léo. La société fait faillite en 1973, mais il fonde par la suite la Tezuka Production qui produira de nouveaux films, ainsi que des remakes des œuvres de Tezuka.

Lorsque Le Roi Lion sortit sur les écrans en 1994, plusieurs voix s’élevèrent pour dénoncer une forme de plagiat par rapport à l’œuvre d’Osamu Tezuka. Il est vrai que le film des studios Disney en reprend beaucoup d’éléments, notamment de scénario - la mort tragique du roi et l’acceptation de son fils héritier qui doit gouverner la jungle - ou de planches dessinées - les deux films s’ouvrent sur le rassemblement des animaux venus célébrer la naissance du prince, l’apparition du roi sous forme de nuages dans le ciel… Autre élément : dans la version anglaise, le fils du roi Léo s’appelle Kimba. Or, le fils du roi Mufasa dans Le Roi Lion s’appelle Simba. Malgré le scandale, les studios Disney se sont défendus de tout plagiat, affirmant que les ressemblances notables n’étaient que de pures coïncidences, avant de présenter ses excuses aux ayants droits de l'oeuvre de Tezuka en 2001.

Avant d’être un film, Le roi Léo fut adapté pour le petit écran sous forme de série animée. Elle fut par ailleurs la première série d’animation colorisée à être diffusée sur les télévisions japonaises.

Pour aller plus loin

Léo, roi de la jungle existe en DVD aux éditions Wild Side. Vous pouvez également découvrir la série animée Le roi Léo à travers cinq coffrets DVD rassemblant l'intégralité des épisodes (chez Déclic Images).

Enfin, le manga Le roi Léo est à retrouver en librairie aux éditions Glénat.