Les Demoiselles de Rochefort

Les Demoiselles de Rochefort

Réalisé par Jacques Demy
Durée : 2h01
| 1967 | France
Ma note :

Synopsis

Un beau matin d’été, sur le pont transbordeur qui mène à Rochefort, arrivent des forains. Ils s’installent sur la place centrale, où Yvonne tient un café. Yvonne est mère de trois enfants : deux jumelles, Delphine et Solange, respectivement professeurs de danse et de piano, et de Boubou, jeune garçon d’une dizaine d’années. Au café, Maxence, peintre et marin, vient souvent conter ses joies et ses peines à Yvonne, qui elle aussi chante les siennes… Il y a aussi Subtil Dutrouz, habitué de l’établissement et Josette, serveuse. Yvonne songe à son amour enfui il y a dix ans. Delphine rêve de rencontrer l’homme de sa vie, tout comme Solange, qui rêve aussi de « monter à Paris », comme Delphine. Maxence a peint son idéal féminin. Par hasard, Delphine découvre le tableau. Elle s’y reconnaît et tombe amoureuse du peintre, sans l’avoir jamais rencontré. Les amoureuses des forains les abandonnent pour des marins, bien plus marrants… Rimes et rencontres, cache-cache, danses et chansons, les amoureux trouveront-ils chacun leur moitié, dont le destin s’amuse à différer sans cesse la rencontre ?

L'avis de Benshi

Les Demoiselles de Rochefort est une comédie musicale, tournée durant l’été 1966, à Rochefort. La ville fut pour l’occasion entièrement transformée : façades, volets, bouches d’incendie, fontaines, tout le mobilier urbain repeints aux bons soins du décorateur Bernard Evein et de Jacques Demy lui-même. Demy aimait cette ville à l’architecture militaire, qui lui inspira les séquences de ballets, particulièrement la grand’ place. La ville ainsi métamorphosée définit d’emblée l’ambiance joyeuse et enchantée du film. La magie fascinante de l’univers de Jacques Demy émane du dosage subtil entre influence américaine et racines françaises. Une alchimie qui pourrait rappeler la recette du cake d’amour de Peau d’âne. Les Demoiselles de Rochefort est directement inspiré des classiques de l’âge d’or de la comédie musicale hollywoodienne, qui va de Chantons sous la pluie et Un Américain à Paris, à West Side Story. Un hommage qui se traduit par la présence du mythique Gene Kelly et de George Chakiris, (l’interprète de Bernardo, dans West Side Story). Comédie musicale classique, soit des numéros chantés et dansés intégrés au récit. Mais une ambiance (décors, thèmes, acteurs) à la française : les paroles des chansons et les dialogues sont signés Jacques Demy et la musique Michel Legrand. Le style du tandem, mêlant humour, mélancolie et lyrisme, déjà à l’œuvre dans Les Parapluies de Cherbourg, dans une tonalité plus sombre, fait ici exploser la joie et les couleurs éclatantes des sentiments. « Un film léger parlant de choses graves », ainsi Demy résuma-t-il Les Demoiselles de Rochefort : un ballet de sentiments, conte où l’on cherche son prince charmant

Pour quel public

Dès 7 ans, la joie, les couleurs, les tourbillons de la vie enchanteront immédiatement les enfants ! Et les paroles des chansons, portées par les mélodies de Michel Legrand les marqueront durablement !

Bonnes raisons d'aller voir le film

1
Pour la bonne humeur dans laquelle ce film nous plonge immédiatement
2
Pour l'humour exquis des paroles et des dialogues
3
Pour la musique qui nous donne envie de danser
4
Pour les rimes et le plaisir des bons mots
5
Pour rêver de son prince charmant - ou de sa princesse charmante

Infos complémentaires

Pour son quatrième long métrage, Demy a réuni un casting éblouissant.
Danielle Darrieux, pour commencer, la seule qui chante elle-même ses chansons, immense star d’avant-guerre. Sa présence, en amoureuse passionnée vieillissante, ravive l’univers de Max Ophuls, pour lequel elle interpréta Madame de… et Le Plaisir.
Les sœurs Dorléac : Françoise et Catherine (qui a pris pour pseudonyme, le nom de jeune fille de sa mère, Deneuve). 24 et 22 ans, elles ont en commun d’avoir déjà tourné avec Roman Polanski (Françoise dans Cul-de-sac et Catherine dans Répulsion). François Truffaut sera un autre point commun. Elles interprètent les divines sœurs jumelles, la rousse et la blonde.
Le magnifique Jacques Perrin, qui sera aussi le prince de Peau d’âne, le tendre Michel Piccoli et les deux acteurs-danseurs américains que nous avons évoqués, Gene Kelly et George Chakiris.
La collaboration Michel Legrand/Jacques Demy a commencé dès Lola, que Demy avait déjà rêvé en comédie musicale, mais il n’en avait pas encore les moyens. Les Parapluies de Cherbourg, Palme d’or à Cannes en 1964, fut leur première comédie musicale, d’une facture particulière, puisque les dialogues y sont chantés dans leur intégralité. Dans Les Demoiselles, les passages parlés et les passages chantés alternent.

Pour aller plus loin

Voir Peau d’âne, si ce n’est déjà fait ! Avec Catherine Deneuve, et ses robes de lumière, et le prince idéal, incarné à nouveau par Jacques Perrin. Le roi, Jean Marais nous revient tout droit de La Belle et la Bête de Jean Cocteau, que l’on peut voir également (si ce n’est déjà fait !). N’oublions pas la sublime Delphine Seyrig, dont nous savons depuis son passage chez Truffaut, auprès d’Antoine Doinel, qu’elle n’est pas une femme, mais une apparition. Elle incarne la marraine de Peau d’âne. Au royaume Demy, les acteurs sont rois !
Voir également le très beau Jacquot de Nantes d’Agnès Varda, qui évoque l’enfance de Demy, dans le garage familial, sa découverte du cinéma, ses premiers films d’animation réalisés dans son grenier et ses premiers émois.
L’exposition et la rétrospective intégrale Jacques Demy à la Cinémathèque française, au printemps 2013, a donné lieu à de nombreuses publication, dont le catalogue de l’exposition, que vous pourrez retrouver sur le site : http://www.cinematheque.fr/fr/expositions-cinema/exposition-jacques-demy/catalogue-exposition.html
Le très bel hommage de Camille Taboulay, publié aux Cahiers du cinéma : http://www.cahiersducinema.com/Le-cinema-enchante-de-Jacques-Demy.html

Les Demoiselles de Rochefort est inscrit au catalogue du dispositif national Ecole & Cinéma. Retrouvez la fiche "en famille" sur la plateforme Nanouk

Fiche rédigée par Hélène

Discussion