Toutes les fiches films

Films disponibles dans l'abonnement

Ce film n’est pas inclus dans l’abonnement, voir les films de l’abonnement  

Fiche rédigée par  Laetitia Scherier Avatar de Laetitia Scherier

Notez ce film

Synopsis

Le jeune Tepulpaï vit avec sa famille dans un petit village au cœur de la cordillère des Andes. Leur vie en harmonie avec la nature est rythmée par leurs offrandes à celle qu’ils nomment « Pachamama », la Terre-Mère nourricière. Leur sérénité est soudain troublée par l’arrivée d’un percepteur, venant prélever un impôt au nom du Grand Inca. Pour asseoir son autorité et dépouiller les villageois de leur bien le plus précieux, il leur confisque leur totem protecteur, une statuette dorée nommée la Huaca. Tepulpaï saisit alors l’occasion de prouver sa dévotion à Pachamama ainsi que son courage, et se lance à la poursuite de la délégation inca pour récupérer la Huaca. Il sera rapidement rejoint par son amie Naïra, accompagnée de son lama Lamita. Leur chemin s’annonce périlleux, sans compter que Cuzco, la capitale royale inca, est assiégée par les conquistadors espagnols...

Voir plus

L'avis de Benshi

Les aventures de Tepulpaï et Naïra nous transportent au 16e siècle dans la cordillère des Andes, alors que les incas du Pérou ont conquis l’Argentine. Mais tandis que le roi inca se prend pour une divinité et fragilise son peuple, les conquistadors espagnols débarquent pour s’emparer du pouvoir. Le cadre étant posé, il est important de préciser que la volonté du réalisateur n’est pas ici de raconter la colonisation espagnole ou le règne inca d’un point de vue historique, mais de donner la parole aux indiens, en exposant leur mode de vie. Le respect de la nature est naturellement au cœur du film, aussi bien visuellement que dans le quotidien de ces personnages qui représentent plus largement l'ensemble des peuples amérindiens. Chaque jour ils restituent à la Terre, à travers des offrandes, une partie de ce qu’elle leur offre. Ils considèrent la Pachamama comme une entité vivante, qui peut écouter, sentir et souffrir.

Juan Antin rend hommage aux cultures andines en insérant dans son récit des éléments forts de leurs croyances, telle que la Huaca. Ce terme fait référence à quelque chose de vénéré, qui peut être un site naturel ou un objet lié au culte. Dans Pachamama, la Huaca est une statuette dorée qui sera volée par les incas, et qui, à travers sa quête, permettra à Tepulpaï de devenir un homme. Au début du récit, celui-ci est égoïste et souhaite devenir chamane uniquement pour le pouvoir que cela représente - il rêve de voler avec le Grand Condor - mais ne prend pas au sérieux les responsabilités que cela implique. Pour surmonter les épreuves qu’il va rencontrer en tentant de reprendre la Huaca aux incas puis aux conquistadors, il va devoir faire preuve de courage, de ruse, mais aussi d’humilité. Cette aventure ne sera pas un voyage initiatique uniquement pour le jeune garçon, car la trop sage Naïra apprendra, quant à elle, à prendre son indépendance et à s’affirmer.

Pachamama est également une grande réussite visuelle, avec des partis pris très forts : une animation toute en douceur, avec un trait enfantin et une explosion de couleurs chatoyantes. La représentation de la vie des indigènes doit être une fête malgré l'adversité ! Un joli film d’animation à découvrir en famille pour partager ensemble un peu de la spiritualité qui s’en dégage, et aborder un sujet peu courant dans les films destinés au jeune public.

Voir plus

Pour quel public ?

Pendant l’invasion des conquistadors, qui ne représente que quelques minutes du film, certaines séquences pourraient être impressionnantes pour les très jeunes spectateurs. Aussi nous le conseillons à partir de 7/8 ans.

Bonnes raisons de voir le film

  • Découvrir un pan de l’histoire de la civilisation Inca
  • La bande originale mêlant des inspirations précolombiennes et de la musique de la Renaissance
  • Le message écologique porté avec finesse par les villageois

Infos complémentaires

Juan Antin a tout d’abord étudié la physique et l'informatique à l'Université de Buenos Aires. Il se forme ensuite à l'animation au sein de l'Institut des Arts Cinématographiques d'Avelaned, puis à Montréal où il est certifié instructeur en animation 3D. Il a produit et réalisé plus de soixante-dix films courts, allant du court métrage à la série télévisée, en passant par les vidéoclips et la publicité. Depuis 1998, il est en charge du Département Animation de l’Université du Cinéma de Buenos Aires. Il a également fondé le studio d’animation AYLLU ANIMACIONES. Il réalise son premier long métrage en 2002, Mercano Le Martien, qui obtient le Prix spécial du Jury au Festival international du film d’animation d'Annecy. Pachamama est son deuxième long métrage.

Pachamama a été produit notamment par Folivari, société fondée en 2014 par Didier Brunner (avec à ses côtés Damien et Pauline Brunner ses enfants, Thibaut Rudy et Delphine Dalquié). Son nom est bien connu dans le milieu du cinéma d’animation français, car il fut le producteur d’un grand nombre de films devenus désormais de grands classiques : Kirikou et la sorcière, Princes et Princesse, L’Enfant qui voulait être un ours, Les Triplettes de Belleville, Kirikou et les Bêtes sauvages, Brendan et le secret de kells, Ernest et Célestine, ou encore Kirikou et les Hommes et les Femmes.

Pour aller plus loin

Vous trouverez le dossier de presse en téléchargement gratuit sur le site du distributeur, Haut et Court. Celui-ci contient une interview très intéressante du réalisateur et du compositeur de la bande originale du film, Pierre Hamon. Ce dernier y raconte notamment qu’il a utilisé de véritables instruments de l’époque précolombienne.

Pour se plonger dans la civilisation inca, il existe de nombreux ouvrages. En voici deux exemples accessibles aux enfants :
Lelorrain Anne-Marie et Delalandre AnneLes cités d’or d’Amérique : Mayas, Aztèques, Incas, Ed. Larousse, Collection L’encyclopédie Larousse 6/9 ans, 2007.
Le Boucher Timothé et Hédelin PascaleLe trésor des Incas, Ed. Bayard Jeunesse, Collection Les grands énigmes de l’Histoire, 2018