Toutes les fiches films

Films inclus dans l'abonnement

Ce film n’est pas inclus dans l’abonnement, voir les films de l’abonnement  

Fiche rédigée par  Maryline Poux Avatar de Maryline Poux

Notez ce film

Synopsis

L'histoire se déroule dans le Japon médiéval (ère Muromachi). Ashitaka, le prince de la tribu des Emishis, est frappé d'une malédiction après avoir tué un dieu sanglier devenu démon. La chamane du village le dit condamné à devenir lui-même un démon. Il part dans le but de « porter sur le monde un regard sans haine », espérant y trouver la source de sa malédiction et un moyen de s'en débarrasser. Il se retrouve alors mêlé à une guerre entre les esprits de la forêt, animaux gigantesques et doués de parole (auxquels il faut ajouter San, la princesse Mononoké élevée par la louve Moro), et deux partis humains aux intérêts contradictoires : Dame Eboshi, dirigeante du village des forges qui souhaite détruire la forêt afin d'offrir la prospérité à son peuple, et les samouraïs du seigneur Hasano, cherchant à dominer le village des forges car jalousant son fer.

Voir plus

L'avis de Benshi

Métaphore de la destruction de la nature par l’homme, le combat entre les humains et les esprits de la nature est livré à travers une fresque épique somptueuse.

Accompagné par la musique majestueuse, lyrique ou mystérieuse, de Joe Hisaishi, le film de Miyazaki offre de sublimes visions tout en nous emportant dans l’action. Il atteint un réalisme très fin dans la représentation de la nature et notamment des forêts si envoûtantes. L’apparition de la Princesse Mononoké ou celle du Dieu-Cerf sont des instants poétiques inoubliables. Miyazaki montre tout son talent à combiner des éléments de la culture japonaise dans une représentation d’un Moyen-Age mythologique, mêlés aux fondamentaux des contes européens et des récits d’aventures. L’ampleur de la mise en scène éblouit et nous convie à accepter ces mystères.

Avec le personnage d’Ashitaka, dont le bras est rongé par la malédiction, on peut lire la métaphore de la haine à dompter en chacun de nous. Personnage de messager, il cherche à réconcilier les contraires qui s’incarnent en Dame Eboshi et Princesse Mononoké. Mais point d’ombres et de lumières tranchées dans ce récit japonais, les nuances et ambivalences des sentiments humains sont magnifiquement incarnés. Ainsi d’Ashitaka, qui oscille dans sa quête mais tente de porter sur les choses un regard sans haine, ou de Dame Eboshi, qui livre une guerre sans merci pour éradiquer les dieux animaux mais redonne dignité à des lépreux. Dans cette ville fortifiée dédiée à la forge, les rôles féminins et masculins dérogent aux stéréotypes, et l’attitude des anciennes prostituées dénote avec humour et malice.

Le film porte un univers apocalyptique dans lequel Miyazaki donne forme à ses idées de manière organique. Il en est ainsi des sortes de vers grouillants qui représentent le maléfice agissant, ou d’une marée noire qui envahit la nature sur le point de disparaître. Sa vision de la nature n’est ni naïve, ni idyllique et, mâtinée de fantastique, elle ne nie pas sa cruauté. Dans cette histoire pleine de bruits et de fureur, la relation qui grandit entre San et Ashitaka apporte l’espoir d’une réconciliation et des instants d’une grande beauté. 

Voir plus

Pour quel public ?

A partir de 10/11 ans, pour les scènes d’action assez violentes dignes des mangas et pour la densité du récit.

Bonnes raisons de voir le film

  • Un récit d’aventure vibrant
  • Des visions poétiques et mystérieuses
  • Une représentation de la nature envoûtante
  • Des personnages nuancés et une vision du monde non-manichéenne

Infos complémentaires

« La forêt de Princesse Mononoké existe bel et bien : elle se trouve tout au sud de l’archipel japonais, dans l’île de Yakushima ou île Yaku, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO (Centre du Patrimoine mondial : http://whc.unesco.org/fr/list/662). C’est sur cette île que Miyazaki avait emmené toute son équipe pour s’imprégner des paysages et des lieux afin de préparer le film. »
https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00820508/file/ForA_t_Miyazaki_article_M._Fournier.pdf

Pour aller plus loin

Le site Buta connection qui propose des analyses détaillées des films de Miyazaki, et des détails sur leur fabrication : http://www.buta-connection.net/films/mononoke_analyse.php

La BD est disponible aux éditions Glénat.

Voir les autres films de Miyazaki, maître incontesté de l’animation japonaise, et les fiches disponibles sur Benshi : https://benshi.fr/badges/23/films