Les fiancées en folie

Les fiancées en folie

Réalisé par Buster Keaton
Durée : 1h12
| 1925 | Etats-unis
Ma note :

Les saisons passent mais James Shannon n’arrive pas à avouer son amour à Mary, qu’il aime pourtant tendrement. Alors qu'il se trouve dans une mauvaise situation financière, Jimmie apprend que son grand-père veut lui léguer sept millions de dollars, à une condition : si, et seulement si, il est marié le jour de ses 27 ans, avant 19 h. Bien sûr, - burlesque oblige ! - il apprend cette nouvelle… le jour de son anniversaire ! Les choses se précipitent alors pour Jimmie qui n’a plus que quelques heures pour se marier. Mais, finalement, qui va courir après qui ?

Pendant longtemps, Les fiancées en folie a été considéré parmi les films mineurs de Buster Keaton. Il a été redécouvert dans les années soixante mais reste encore une de ses oeuvres les moins connues. C'est pourtant un grand film burlesque, à découvrir absolument. La sortie en version restaurée (mars 2017) sera justement l’occasion de le (re)voir sur grand écran !


Dans ce film, c’est autour d’un argument amoureux que se tisse l’univers burlesque de Buster Keaton, « l’homme qui ne rit jamais ».


Le film commence sur une succession de tableaux qui donnent à voir James Shannon et Mary, la fille de son cœur, sur le même parvis de la même maison, accompagnés du même chien, toujours l’un avec l’autre, saison après saison. Une série de cartons accompagne cette fuite du temps pour envoyer ce message aux spectateurs : Jimmie ne parvient pas à avouer son amour à sa belle ! C’est donc par le corps et la parole de Jimmie, d’emblée présentés comme mis à mal, que le burlesque s’installe, dès ces premières séquences.


La deuxième partie du film est construite sur la folle et hilarante course-poursuite, associée à l’effet de marée humaine provoquée par les multiples prétendantes au mariage. L’acteur/réalisateur va ici encore plus loin dans cette impression de masse que dans un court métrage de 1922, Cops, où il était déjà poursuivi par des centaines de policiers.


Certaines scènes sont ainsi restées célèbres, notamment celles où les prétendantes envahissent peu à peu l’écran, dans l’église, puis dans la rue, ou quand d’énormes rochers, comme autant de doubles minéraux des femmes qui le poursuivent, dévalent sur le pauvre Jimmie.


Avec ce film, le burlesque se révèle une fois de plus comme un art de l'irruption, où le corps est malmené : de la posture figée des tout premiers plans à l’infernale course-poursuite dans la ville, tout le génie comique de Buster Keaton passe par le corps.


Lors de sa ressortie en mars 2017, Les fiancées en folie sera également accompagné d'un court métrage, The Railrodder, de Gérald Potterton. Dans ce film de 1965 produit par l’Office National du Film du Canada, Buster Keaton campe un de ses derniers rôles au cinéma. Le film s’ouvre sur un insert : Keaton lit un journal où l’on peut lire la formule « See Canada now ! / Pars au Canada maintenant». Aussitôt lu, aussitôt fait ! Voilà notre personnage qui saute dans la Tamise pour arriver directement - par une mise en scène burlesque et poétique, typique de l’univers de Keaton - de l’autre côté de l’Atlantique. C’est sur un petit véhicule de maintenance ferroviaire, un speeder, que les spectateurs vont découvrir les paysages canadiens, tout en s'amusant de la façon dont son conducteur mange, fait le ménage et la lessive, sans jamais arrêter son engin !


Une belle immersion dans l'univers burlesque de Buster Keaton !

Pour le niveau de lecture que requiert le film, nous le conseillons plutôt à partir de 6 ans. Si les intertitres sont nombreux, ils ne sont cependant pas indispensables à la compréhension du film, qui peut donc être vu un peu plus tôt accompagné d'un adulte. L’effet de répétition de certains intertitres contribue d’ailleurs à l'aspect comique du film, ce que les enfants ne manqueront pas de saisir.


 

1
Pour retrouver l’univers burlesque de Buster Keaton, teinté d’une subtile poésie
2
Pour découvrir sur grand écran un film de Keaton en version restaurée
3
Pour la folle course-poursuite dans la ville : mais par combien de femmes en robe de mariée Jimmie est-il donc poursuivi ?
4
Pour admirer les acrobaties et les talents d'athlète de Jimmie/Buster… qui court vraiment très vite !

Infos complémentaires

Buster Keaton appartient à la famille des burlesques, comme Charlie Chaplin par exemple. Le comique de Keaton repose beaucoup sur la contradiction entre l’impassibilité de son visage et les acrobaties audacieuses exprimées par son corps. Car Keaton est un athlète !


L’œil sur l’écran raconte quelques anecdotes de tournage que nous vous rapportons ici : la scène des rochers n’était initialement pas prévue. Suite aux réactions enthousiastes d’un public-test à un premier montage, Keaton décide de la rajouter. Même si les rochers sont en papier-mâché, Keaton en a gardé des marques sur le corps pendant plusieurs mois ! Sur une des scènes, on le voit d’ailleurs poser la main sur son cœur, ce qui témoigne de sa peur. Geste étonnant de la part de cet acteur, dont le comique repose en partie sur son impassibilité !


Enfin, il faut replacer la scène où Jimmie, toujours à la recherche d’une épouse, suit une énième femme, mais détourne son regard quand il s’aperçoit que celle-ci est noire. Le mariage mixte est alors illégal, et le personnage n’aurait pas pu l’épouser. Replacer la séquence dans le contexte ségrégationniste des années 20 permet d’en faire ressortir la veine comique : Jimmie est-il prêt à tout, même à épouser une femme qui lui est juridiquement interdite ?

Pour aller plus loin

C'est l'occasion de voir et revoir tous les films de Buster Keaton, mais également ceux de Charlie Chaplin, deux génies du cinéma burlesque, dont vous trouverez les fiches des films sur le site !


Ces deux grands acteurs-réalisateurs ont d'ailleurs un badge à leur nom sur Benshi (catégories "réalisateurs"), que vous pourrez débloquer une fois que vous aurez vu et validé tous leurs films (présents sur la base de données de Benshi uniquement).


Vous pouvez également aller faire un tour du côté de Jacques Tati, digne héritier des plus grands noms du burlesque.


Les livres peuvent vous aider à guider votre enfant dans l’histoire du cinéma, et plus précisément du burlesque. Hélène Deschamps, également rédactrice pour Benshi, a imaginé un petit livre sur Buster Keaton : Buster Keaton, le mécano du cinéma aux Éditions A dos d’âne, Collection Des graines et des guides, que nous vous conseillons !


Vous trouverez aussi quelques titres autour de Charlie Chaplin et du cinéma sur le site Ricochet :


http://www.ricochet-jeunes.org/themes/theme/73-cinema-video/page/2


http://www.ricochet-jeunes.org/themes/theme/73-cinema-video/page/5


http://www.ricochet-jeunes.org/themes/theme/73-cinema-video/page/8

Fiche rédigée par Marie

Discussion